Aller au contenu


- - - - -

Mourir à Alger - Eté 1962


Ce récit retrace un voyage dans le temps. Oeuvre de mémoire, il est un témoignage particulier sur une époque douloureuse. Il fait revivre des épisodes occultés de ce temps déraisonnable dont les conséquences se font encore sentir aujourd'hui.

Nous sommes à l'aube de l'indépendance, en juillet 1962.
Un homme retourne à Alger qu'il n'a pas vu depuis un an. C'est une société bouleversée, détruite par la guerre civile qu'il retrouve.
Ecartelé entre ses souvenirs et la tragédie du moment, il vit l'épreuve comme un mauvais rêve.

EXTRAITS

Je m'éloignais lentement. au passage je remerciai le médecin militaire qui m'avait permis d'entrer. Celui-ci me retint un instant dans son bureau.
- " Ici nous sommes scandalisés par ce que nous voyons ", me dit-il. " Les militiares français ont ordre de ne pas intervenir. C'est monstrueux. "
- " Je sais que vous cherchez à vous documenter sur la question ", ajouta-t-il, " méfiez-vous. Vous risquez gros "
- " Je rentre en France ", dis-je. " Je prend le bateau dans six jours. Là-bas je parlerai ".
- " D'autres que vous ont déjà parlé ", me coupa-t-il. " Des journeaux, comme le Parisien ou l'Aurore, regorgent d'articles sur le sujet. Il y en aura encore. qu'est ce que ça changera ? rien ! Les Français s'en foutent. Ils sont obnubilés par Charles de Gaulle et Charles Aznavour. Les deux Charles se partagent le pays. J'ai un message pour vous. Vous habitez Dar-el-Touila - Voyez C..., il connait beaucoup de choses sur la question qui vous préoccupe, mais attention, soyez prudent. Voici son adresse et son téléphone. Ne lui parlez pas en clair "

Pourquoi ce médecin, qui ne me connaissait pas, me confiait-il ce renseignement ?
Pourquoi aurais-je dû lui faire confiance ? Comment accorder du crédit à l'inconnu dont il me livrait les coordonnées ? Qui étaient ces hommes ?

Lien vers les Editions L'Harmattan


0 commentaire(s)