Aller au contenu


- - - - -

Vérités et propagandes sur l’Affaire Audin (1957-2012)

affaire Audin torture terrorisme

La Bataille d’Alger.
En quoi consiste l’affaire Audin ? Il s’agit d’une disparition. Celle d’un jeune mathématicien, assistant à la Faculté d’Alger. Membre du Parti Communiste Algérien (P.C.A.) et favorable à l’Indépendance, il était soupçonné d’avoir hébergé des militants clandestins de son parti, lequel était dissous depuis le 13 septembre 1955. Ceci se produisit en pleine Guerre d’Algérie, durant un épisode appelé la Bataille d’Alger.
Maurice Audin fut arrêté dans la nuit du 11 au 12 juin 1957 par les paras de la 10ème D.P. Le bruit courut assez vite qu’il avait été torturé. Il fut assigné à résidence et, le 1er juillet, on apprit qu’il s’était évadé et n’avait pas reparu. Au début du même mois, son épouse Josette et ses avocats (communistes) très sceptiques quant à l'évasion, portèrent plainte contre X pour homicide volontaire. Le bruit se répandit cette fois qu’il était mort sous la torture. L’affaire Audin commençait.
Que s’était-il passé ? Ou plutôt peut-on savoir ce qui s’est passé ? Essayons de répondre.
Téléchargez les articles complets ci-dessous :

1) L'affaire Audin, la bataille d'Alger :
Fichier joint  Vérités-et-propagandes-affaire-Audin-nov-2014.pdf   228,97 Ko   254 téléchargement(s)


2) Au sujet du livre de Jean-Charles Deniau :
Fichier joint  Vérités-et-propagandes-affaire-Audin-Jean-Charles-Deniau.pdf   259,29 Ko   287 téléchargement(s)


Chronologie succinte de l’Affaire Audin :
  • 20 juin 1956 : Le FLN déclenche une vague d’attentats aveugles contre les Européens dans Alger.
  • 7 janvier 1957 : Les pouvoirs de police du préfet Baret sont transmis au général Massu. La campagne contre la torture s’intensifie en métropole.
  • 2 juin 1957 : Attentats de l’Agha et du Carrefour de la Grande Poste. Des bombes placées dans les socles en fonte des lampadaires les transforment en obus qui fauchent des dizaines de travailleurs européens et musulman
  • 9 juin 1957 : Attentat au Casino de la Corniche : de nombreux jeunes israélites, habitués des lieux sont touchés.
  • 11/12 juin : Maurice Audin est arrêté par des paras du 3ème RPC.
  • 15 juin : Henri Alleg important dirigeant communiste est arrêté au domicile d’Audin où une souricière a été tendue.
  • 22 juin : Mme Audin apprend que son mari est assigné à résidence. Le bruit court qu’il a été torturé.
  • 1 juillet : Elle est informée que son mari s’est évadé.
  • 4 juillet : Assistée par ses avocats communistes, elle porte plainte contre X pour homicide.
  • Début décembre 1957/ Création à Paris du comité Maurice Audin.
  • 13 mai 1958 : Parution du livre de son Secrétaire, Pierre Vidal-Naquet, l’Affaire Audin./
  • 23 juin 1960 : Le procès concernant Audin a lieu à Rennes.
  • 10 août 1960 : La Cour de cassation rejette le pourvoi de Mme Audin.
  • 24 août 1961 : Le Comité Audin proteste contre la torture qui vise des militants OAS. Un des avocats communistes de Mme Audin démissione.
  • Juillet 1961 : Les avocats du comité déposent un long mémoire.
  • 20 avril 1962 : Ordonnance de non lieu.
  • 17 juin 1966 : Une nouvelle loi d’Amnistie est votée.
  • 22 novembre 1966 : S’appuyant sur cette loi, la Cour de Cassation déclare éteinte l’action de la justice.



0 commentaire(s)