Aller au contenu


- - - - -

Manuel scolaire Hatier


Pris par des travaux intenses , j'ai tardé à me pencher sur le traitement du terrorisme dans les manuels scolaires souhaité par quelques uns de vous. Le choc n'en a été que plus rude:
J'ai sous les yeux le manuel Hatier destiné aux Terminales L/ES/S , je suis abasourdi.
Torture : Il n'est question que de cela sur 2 pages entières , 44 et 45. Bien entendu , il n'est question que de la torture pratiquée par des militaires français. Alors que tous les protagonistes de cette guerre l'ont mise en oeuvre. (FLN , Barbouzes , MNA, ETC...).On peut dénoncer la torture , mais , le faire sans rappeler le contexte terroriste est intellectuellement malhonnête . Le problème de la torture touche aux fondements mêmes de la civilisation occidentale et je ne peux l'évoquer pleinement ici . Je renvoie donc à mon article sur l'Affaire Audin disponible sur mon site . Pour faire simple , disons qu'il est légitime de s'interroger sur la torture . Si le terrorisme ne justifie pas la torture, celle ci ne saurait davantage justifier, à postériori , les méthodes du FLN . Camus , pour sa part, préférait parler des noces sanglantes du terrorisme et de la répression.
Au sujet de la torture , nous avons droit à Alleg , Ighilariz , Servan-Schreiber ,de Bollardière , R.Branche et naturellement Sartre. Je ne dirais pas qu'il n'y a qu'un son de cloche puisque précisément il y en a un autre : Paul Aussaresses , personnage trés controversé et dont le témoignage discuté tend à confirmer ceux qui précèdent . Pas un mot sur les débats passionnés de l'époque concernant l'emploi de cette torture. Pas un mot sur Camus , sur l'Eglise de France , sur les officiers qui se sont opposés à la torture etc.....

Terrorisme : Le mot n'est pas employé une seule fois. Le FLN est complétement exonéré de ses exactions. Si c'est ainsi que l'on prépare les générations futures à lutter contre ce fléau , la France est mal partie.

Les historiens de la Guerre d'Algérie sont : Vidal-Naquet , R.Branche déjà citée, Mohammed Harbi et naturellement Stora. Pas la moindre allusion à la diversité des opinions sur ce point : Pervillé , Frémeaux , Lefeuvre , Jauffret , Vétillard , Jordi , Faivre , inconnus au bataillon.

Les malheurs des Pieds Noirs sont exposés par J. Roy , M.Cardinal et L'Association des PN Progressistes , un groupuscule sans représentativité mais chéri des media.

Je reviendrai sur tous ces points dans une étude plus détaillée .Ceci est ma réaction à chaud.

Jean Monneret.
Date de publication initiale: 31 décembre 1969 - 11:00



0 commentaire(s)