La désinformation autour du film Hors-la-loi

Le film Hors-la-loi nous est donné comme une « oeuvre » franco-belge-tuniso-algérienne. Que voilà un bizarre conglomérat ! En précisant que cette « oeuvre » a été financée à 40 % (et même 60 % selon certaines sources) par la France. Ce qui est un peu violent quand on sait que ce film est un procès à charge et un procès truqué de bout en bout  contre la France.

Le but de ce livre est donc de démontrer, textes et documents à l’appui, point par point les mensonges, les forgeries, les grossières erreurs historiques d’un film qui n’est qu’une grossière machine de propagande algérienne. Que le FLN et Bouteflika trouvent ça épatant, pourquoi pas ? Que la France ait payé pour se faire cracher dessus et diffuse ce cri de haine sur nos écrans passe l’entendement.