7 février 2012

Un journaliste de Libération a récemment expliqué que tous les Pieds-Noirs n’avaient pas quitté l’Algérie en 1962, (ce qui est vrai) et que ceux qui étaient restés (200.000 d’après lui, ce qui est inexact) n’avaient connu ni la valise ni le cercueil, ce qui est faux.
Voici un texte du Figaro de 1964 qui montre quelle était, REELLEMENT la situation des Français restés en Algérie y compris pour les plus « libéraux » comme Blachette.

Enlèvement d'Européens en Algérie - le Figaro 1964

Vous aimerez aussi...